Fady ambroisE

Hello ! C'est ici que NOUS partageons sur la vie au quotidien : poèmes, pensées, analyses et interviews. N'hésitez pas à nous laisser vos avis en commentaire !

Abonne-toi par email 📩

jeudi 8 mars 2018

8 mars, journée internationale des femmes ou des pagnes et champagnes ?

Partagez autour de l’état de la femme congolaise, femme africaine actuelle. Partagez autour de la FEMME. Quels sont ses maux, comment les exprimer avec ses mots. C’est une journée de réflexion sur les QUESTIONS liées aux femmes et non une journée de dérision liée au pagne.
Telle est mon adresse à l’égard des femmes en ce mois de mars, en cette journée du 8 mars lui dédié.

8 mars, journée internationale des femmes ou des pagnes et champagnes ?
Beaucoup d’abus sont commis en cette journée. Certains, par les femmes ou avec la complicité de cette dernière. En une journée où elle doit faire valoir ses droits, elle se donne aux plaisirs, à des festivités intitules comme pour souligner en gras que : je suis femme et c’est à cela que je sers. Que les dames m’excusent si je suis dur.
Je suis de ceux-là qui soutiennent la parité. Reste encore à savoir de quelle parité s’agit-il ?
Bon, je suis pour la justice pour tous, tout comme je suis pour le droit de la femme. Je suis pour « l’égalité des sexes ». Là encore il y a un hic. De quelle égalité s’agit-il ? De l’égalité des sexes ? De l’égalité de traitement, oui peut-être. Mais pas l’égalité des sexes. L’homme et la femme sont deux êtres différents avec des fonctions différentes. Vouloir les comparer revient à comparer le soleil et la lune. Le soleil éclaire la journée et la lune nuit. Vu dans ce sens-là, je dirais qu’ils se complètent. L’UNE ne peut vivre sans l’homme.
Ces deux êtres ne peuvent devenir égaux, l’homme a des fonctions, des métiers qu’il peut effectuer que la femme ne peut pas et vice versa. En termes de droit, la femme a les mêmes droits que l’homme. Mais aujourd’hui, la parité ou l’égalité est employée abusivement au point de vouloir exiger que les hommes deviennent « pères-porteurs ».
Le 8 mars, Journée internationale des femmes (selon l'appellation officielle de l'ONU), également appelée journée internationale des droits des femmes dans certains pays comme la France, est une journée mettant en avant la lutte pour les droits des femmes et notamment pour la réduction des inégalités par rapport aux hommes.
La « Journée internationale des femmes » fait ainsi partie des 87 journées internationales reconnues ou introduites par l'ONU. C'est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes dans la société et de revendiquer plus d'égalité. Traditionnellement, les groupes et associations de femmes militantes préparent des manifestations partout dans le monde, pour faire aboutir leurs revendications, améliorer la condition féminine, fêter les victoires et les avancées.
Alors, comment passons-nous cette journée ou à quoi la consacrons-nous ?
Au lieu de la consacrer à des réflexions au tour des maux dont souffre la femme congolaise actuelle, au viol que subit chaque jour une femme, dans sa maison ou dans son champ à l’Est ou à un autre coin du pays ; la femme congolaise se plait à festoyer comme au nouvel an, comme pour oublier ses peines. Or, cela continue à profiter à son bourreau qui la saoule après l’avoir violée (une manière de lui effacer la mémoire et de nouveau passer à l’acte).
Le 8 mars s’annonce avec couleur nationale. Au lieu de commencer le mois avec des thèmes, des sujets à traiter et des conférences à organiser qui cadre avec la situation féminine pour interpeler et dénoncer, le peuple bambochard s’habille en pagnes (trouvé avec peine mais ne résout cependant pas la difficulté du genre féminin). Elle s’est vendue contre un pagne avec lequel elle va réclamer ses droits. Sérieux ? C’est un peu comme allumer un feu sous la pluie ne trouvez-vous pas ? Ou encore se sécher les cheveux la tête sous l’eau.
J’ai vu des filles se donner aux hommes pour avoir le pagne du 8 mars. Une telle fille, quand est-ce qu’elle pourrait hausser le ton pour ses droits bafoués ?
Sortir piqueniquer, aller en boite, vêtu en pagne entre quelques bouteilles de bières. A quel rapport avec votre cause dames ? C’est cracher sur la mémoire de celles qui ont lutté, de celles qui luttent chaque jour (et non un seul jour comme c’est le cas) pour la cause féminine.
Alors dames, s’habiller en pagne n’a rien de mauvais, si pour vous c’est une manière de promouvoir votre culture. Faites-le, mais de grâce, avec dignité !

Le 8 mars est une journée de réflexion et de partage
Et non une journée de distraction et dérapage,
Elle est une journée d’échange et non de brouillage.
Le 8 mars est une journée consacrée à la lutte des droits de la femme
Et non une journée concentrée dans des huttes à exprimer sa flamme.
Le 8 mars est une journée de reconnaissance des femmes pour leurs actions
Et non une journée de désobéissance résumée aux érections.
Le 8 mars est une journée internationale des femmes
Et non une journée internationale des pagnes et champagnes.
Quel est votre avis ? Comment cette journée est-elle célébrée dans ton milieu ?




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un vendredi pas comme les autres