Abonne-toi par email 📩

jeudi 15 février 2018

Hodie mihi cras tibi



Je veux écrire 
Mais je ne sais quoi dire.
Il n'y a aucune science qui te maitrise 
Ta venue nous électrise.
Tu demeures pour l'humanité un mystère.
Tu viens parfois avant ton heure.
Tu nous prives de bonne humeur.
Tu nous ravis notre bonheur.

Petite expérience  de la vie me pousse à dire :
Face à la mort,
Nul n'est fort.
Certaines personnes dépourvues d'amour et sans aucun remords abregent nos jours,
Pensant qu'elles vivraient pour toujours.

De César à Mozart
En passant par Césaire,
Nul n'en sort vivant.
Tout est question de temps,
Et malheur à ceux qui anticipent celle des autres.
Sachez seulement que la justice ne tardera pas à venir.

...jusqu'à  ce que la mort nous sépare.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'enfance de mon enfance