Fady ambroisE

Hello ūüĎč C'est ici que NOUS partageons sur la vie au quotidien : po√®mes, pens√©es, analyses et interviews. N'h√©sitez pas √† nous laisser vos avis en commentaire !

Abonne-toi par email ūüď©

dimanche 22 octobre 2017

Aux √Ęmes bien n√©es, la valeur n'attend point le nombre des ann√©es. C’est ainsi que se distingue cette jeune fille qui n’a pas pli√©e les genoux ni baisser les bras face aux al√©as de la vie et du pays.

Elle habite √† Kampala capitale de l’Ouganda, Scolastica comme elle aime bien se faire appeler, loin de son sol d’origine, elle s’implique dans sa passion tout en promouvant la beaut√© africaine par ses cr√©ations de mode √† travers sa structure « Tobandi na fashion ». Ayant attir√© notre attention par son esprit entrepreneurial et leaderships, nous avons souhait√© vous la faire d√©couvrir pour encourager la jeunesse en g√©n√©ral et les jeunes filles en particulier de suivre ses pas en s’investissant √† fond dans l’entreprenariat.


Qui est Scolastica ?
Mon nom est Scolastique BAHATI MUSONGA, mais j’aime qu’on m’appelle Scolastica. Je suis styliste fashioniste. √āg√©e de 20 ans, j’habite √† Kampala (Ouganda), je suis une congolaise (RDC) n√©e et grandit √† Kigali (Rwanda), orpheline de p√®re, j’ai 3 sŇďurs et 1 fr√®re.

J’ai fait les √©tudes secondaires en comptabilit√© √† l'√©cole congolaise de Kigali. Apr√®s la mort de mon p√®re, j’ai d√Ľ donc pour cela arr√™ter avec mes √©tudes d’entreprenariat √† l’universit√©. Mais √ßa ne m’a pas emp√™ch√© de r√©aliser mon r√™ve d’enfance.

Dans mon enfance j’aimais beaucoup le fashion et le modeling. C’est ainsi qu’il y a de cela 3 ans, j’ai d√©cid√© de travailler sur ma passion (le fashion) en cr√©ant une organisation d√©nomm√©e « Tobandi na fashion » qui est une structure qui aide √† occuper les jeunes.



Comment es-tu devenue modéliste ?
J'ai choisie de me lancer dans le mod√©lisme par passion. Je dois reconnaitre que je l’ai √©galement h√©rit√© de mon p√®re qui √©tait styliste et qui m'enseignait comment m’habiller en bas √Ęge.

As-tu suivie quelques formations pour te perfectionner dans ce domaine de Fashion ?
Je peux dire que j’ai un don de cr√©ation des habits et mod√®les. D√®s qu’une id√©e ou imagination me vienne en t√™te, je la dessine, apr√®s on produit √ßa par un mod√®le.

Pour m’am√©liorer, j'ai eu √† faire une formation en couture. Mais j’ai √©galement travaill√©e beaucoup avec d’autres tailleurs.

Quelles sont vos activités ?
Dans Tobandi na fashion, j’entraine les jeunes des diff√©rentes nationalit√©s (Rwanda, RD Congo, Burundi et √Čthiopie.) comment √™tre et se comporter comme un(e) mod√©liste qui se respecte tout en leur montrant le chemin √† suivre pour √™tre quelqu'un dans la vie et √©liminer le tribalisme.


Nous avons nos créations personnelles : habits, sacs, bijoux, souliers, kitenge et divers accessoires de mode que nous mettons par en vente.
Par nos créations nous prenons des photos pour des magazines et nous organisons des shows pour montrer ce que nous faisons.

Comme mati√®res premi√®res, nous utilisons des papiers journaux, kitenge, pagnes, sac des riz, plastiques, les bouteilles et autres d√©chets…









Combien des jeunes Tobandi na fashion compte en son sein ?
Jusque-l√† nous avons une √©quipe de 24 membres parmi lesquels, nous avons, des mannequins, une tailleuse et un photographe. Moi et ma petite sŇďur travaillons ensembles pour les entrainer.









Comment vous faites pour écrouler vos produits ?
Jusque-là nous n'avons pas encore eu un bon marché. Mais nous avons quelques commandes.

Nous utilisons également les réseaux sociaux entre autre Page Facebook : Tobandi na fashion pour faire notre promotion et accroitre notre clientèle.

Avez-vous des sponsors qui soutiennent ?
Pas encore.Nous avions déjà eu un investisseur, mais il est partir.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans votre profession ?

Nos difficultés sont : la manque des matériels et équipements ; un magasin et un marché pour nos produits.

Quelles sont vos ambitions ?
Mon rêve était de devenir une des grandes dames du monde, styliste, modéliste. J'aimerai un jour travailler dans une grande industrie de mode, recruter les jeunes et leur donner du travail. Surtout les orphelins(es) comme moi.








Nos activit√©s √©voluent pour l’instant √† Ouganda (Kampala pr√©cis√©ment), mais je veux √©tendre √ßa le monde entier en commen√ßant par la RDC. Ainsi pour ceux qui veulent entrer en contact avec nous, peuvent les faire √† travers notre Page Facebook : Tobandi na fashion ou par mail : Tobandinafashion@gmail.com (pour l’agence) et scolastiqbahati@yahoo.com (personnel).

Laissez-nous votre commentaire! 




samedi 14 octobre 2017


Du soleil levant,
Je me lève
Au soleil couchant,
Je réalise mon rêve.
 Anim√© par ma passion d’√©crire
Je suis parvenu à décrire,
Les maux que notre existence
A accepté sans résistance.

Du soleil au vent,
Je m’√©l√®ve
Sous ce soleil chauffant,
Je sème sans trêve.
L’envie d’√©crire m’anime,
Rien que pour nous √©viter l’abime.
En écrivant sans complaisance
Ce qu’on s’est forc√© d’ignorer avec persistance. 

Habit√© par l’inhumanit√©,
Humanité a perdu sa place.
Comme la morale rime avec banalité,
L’animal est devenu l’idole dans la glace.
Mes mots sont des lampes que j’allume
Pour √©clairer nos √Ęmes
De ces envies obscures
Que nos visages maquillent.
Au lever du soleil
À la tombée de la nuit,
Je ne cesserai de déclamer avec allégresse
Mon envie d’√©crire.


Poème tiré du recueil de poèmes Fady Ambroie à paraitre...
Si vous avez aim√© ou pas,  laisser donc votre commentaire pour nous am√©liorer encore plus

dimanche 8 octobre 2017

Es-tu toi aussi amoureux de la photographie ? D√©j√†, tu prends bien tes photos √ßa j’en suis s√Ľr…

Mais c’est tellement mieux quand tu le fais selon les r√®gles de l’art. La photographie est un art, et comme art elle exige certaines √©pices pour faire para√ģtre la beaut√© comme il se doit.
Passer d’amateur au professionnel, √ßa ne tombe pas du ciel. Voil√† qu’une occasion t’est donn√©e de faire de ta passion une profession !

Tu es Photographe, Designer et Retoucheur, une occasion se pr√©sente afin de renforcer tes capacit√©s en Photographie √† travers la formation d√©nomm√©e « Teach Me How To Retouch ». Une formation organis√©e par Challenge training et qui sera ax√©e sur la retouche photo (100% PORTRAIT). Tes clients seront les plus satisfait de tes shootings.
Quand et o√Ļ ?

La formation se d√©roulera durant 3 jours, du 6 au 8 novembre 2017 au Centre Acadex (√† l’int√©rieur du stade des martyrs, local 5).
Comment participe-t-on ?
Les frais de participation sont fixés à 40$ seulement.

Pour toute autre information suppl√©mentaire, n’h√©sitez pas de contacter le +243 824161931.


Marvel's Biaya le CEO de Challenge Training.



En attendant, shootez !

mardi 3 octobre 2017

Le soleil s'est levé
Poème

"Le soleil s’est lev√©,
La brume a disparu,
J’aper√ßois derri√®re nous
Le chemin parcouru
Je t’ai toujours accompagn√©e
 √Ä chaque instant,
Tu as toujours vécu
À mes cotés.
On s’est aim√© pour l’√©ternit√©,
Ici et en dehors du temps.

Quand la premi√®re pierre s’est √©lev√©e,
 Vers le soleil matinal,
Et que la plus haute branche du chêne est tombée
 Sur un tapis brun d’√©corce,
Je ne t’en ai aim√© que davantage encore.
Tu as défais tes tresses,
 Pour que le vent joue dans tes boucles p√®le m√™le
Elles ondulaient comme des b√Ętonnets de miel.
J’ai plong√© la main dans cette masse,
 Pour discipliner ce fleuve imp√©tueux.

Que j’aimais te toucher les cheveux !!
Tu m’as vu pris au pi√®ge, battu, humili√©, bless√©, perdu,
Tu m’as vu pleurer, tu m’as vu supplier, implorer sa cl√©mence,
Lui crier ma souffrance,
Tenter de trouver au milieu de mon cauchemar ma délivrance.

Le soleil s’est lev√©, la brume a disparu
J’aper√ßois derri√®re nous le chemin parcouru
Je t’ai accompagn√©e √† chaque instant
Tu as pass√© toute ta vie √† m’√©couter,
On s’est aim√© pour l’√©ternit√©, ici et en dehors, ici et en dehors, ici et en dehors du temps.

Je t’aime
Mon amie"


Maya Angelou 










On entend ce po√®me "le Soleil s'est lev√©" de Maya Angelou dans le film " Madea's - Family Reunion ( vf : Affaires des femmes)" o√Ļ Maya le d√©clame. 

dimanche 1 octobre 2017

Il pleure dans mon coeur

Comme il pleut sur la ville ;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon coeur ?
√Ē bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un coeur qui s’ennuie,
√Ē le chant de la pluie !
Il pleure sans raison
Dans ce coeur qui s’√©coeure.
Quoi ! nulle trahison ?…
Ce deuil est sans raison.
C’est bien la pire peine
De ne savoir pourquoi
Sans amour et sans haine
Mon coeur a tant de peine !
Poème de Paul Verlaine
Romances sans paroles (1874)