Fady ambroisE

Hello ! C'est ici que NOUS partageons sur la vie au quotidien : poèmes, pensées, analyses et interviews. N'hésitez pas à nous laisser vos avis en commentaire !

Abonne-toi par email 📩

mercredi 2 août 2017

La Photographie en RDC, Samy NTUMBA autour de Lacourone photography


La photographie est une technique qui permet de créer des images sans l'action de la main, par l'action de la lumière. Le terme « photographie » désigne aussi l'image obtenue.
Il désigne également la branche des arts graphiques qui utilise cette technique, dont le nom signifie étymologiquement « écriture de la lumière ». Mais comment cet art et métier évolue Kinshasa ?

"Mon ambition est de mettre en place une grande industrie photographique, qu’il y ait des grandes écoles de la photographie pour mon pays ainsi qu’une  galerie qui pourra recevoir des œuvres des photographes professionnels de mon pays et de l’Afrique entier ".  S'est confié ainsi à notre équipe,  Samy NTUMBA jeune entrepreneur évoluant dans le domaine de la Photographie lors d'un entretien.

Samy NTUMBA en plein service
 




Qui est Samy NTUMBA ?

Mon nom est Samy NTUMBA SHAMBUYI, né à Kisangani, Télé-communicant de formation, issu du département d’électronique de l’Institut Supérieur Pédagogique et Technique de Kinshasa (ISPT/KIN). J’ai intégré  professionnellement depuis l’année 2010 le secteur de la Technologie de l’Information et de la Communication en qualité d’agent, consultant et partenaire dans plusieurs entreprises congolaises.
Samy NTUMBA

J’ai eu à assumer des  responsabilités, telles que de : IT Superviseur, Webmaster, Technicien Broadcast, Concepteur et Réalisateur des émissions  Télévisées, Présentateur Télé ainsi que Manager Technique du groupe presse BRT- AFRICA.
  
Et actuellement je suis Manager de LACOURONNE SERVICES dont je suis fondateur, établissement de droit Congolais œuvrant dans le domaine de la Technologie de l’Information et la Communication dont « Lacouronne photography » est le produit phare.

Logo de Lacouronne Photography

Un établissement d'accompagnement des biens et services événementiels, nous sommes dans la production Photos et Vidéos ainsi que Réalisations et Conception de vos projets d'imagerie...

Créée en novembre 2015, nous sommes le résultat d’une expérience approuvée de plus de 5 ans dans le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication tant en République Démocratique du Congo que dans les pays voisins.

 

 


Pourquoi avez-vous choisi de vous lancer dans la photographie et c’est quoi votre motivation ?

Je n’avais que  11ans  quand j’ai commencé à admirer un de mes grand-frères du quartier au nom de « Kaka Nzuki », qui sillonner le quartier avec son appareil photo de marque Yashika du type  argentique. C’est en l’observant que j’ai commencé à aimer et à être passionné de la photographie.

Curieusement la plupart de photographes qui m’ont photographiés dans mon jeune âge ont toujours perdu mes clichés et certain me parvenaient des photos qui ne me plaisaient pas.

Et c'est pendant ma vie estudiantine que je me suis plus rapproché de l’appareil photo quand j’ai rencontré un ami photographe au nom de Chris Milosi. Avec lui, nous avons commencé à photographier nos camarades étudiants. Dans chaque activité universitaire, nous étions là présents pour immortaliser les instants inoubliables.
L’engagement professionnel autre que la photographie a fait en sorte que je n’évolue plus dans le métier après mes études supérieures.

Il m’a fallu vraiment des années pour qu’un jour je me décide de puiser sur une passion de mon enfance et commencer sur un principe simple : « Faire bien ce que certain font mal ».
Et c’est en 2013 que j’ai repris timidement avec la photographie et il m’a fallu deux ans d’étude stratégique afin de réunir tous les atouts qui m’a permis en 2015 de me lancer d’une manière professionnelle dans ce métier.

J’ai choisi de me lancer dans la photographie parce que je m‘y reconnais, en dehors d’être un métier, c’est une passion, un plaisir, une satisfaction et ce qui me motive c’est le fait de transmettre aux personnes le plaisir de mes inspirations.

Comment trouvez-vous des marchés ?

Je fais plus du marketing réseaux. Avec l’avènement de la nouvelle technologie de l’information et de la communication, j’utilise plus le support des communications numérique pour convaincre et atteindre mes clients.
Mes marchés, je les ai  plus sur les réseaux sociaux…

Quelles sont vos plus grandes difficultés dans ce domaine ?

La plus grande difficulté dans ce domaine est que la plus part des clients n’ont pas trop de respect à l’œuvre de l’esprit que nous les offrons.

Avec la monté de dollars et la diminution du pouvoir d’achat des Kinois, avez-vous toujours de la clientèle ?
 
C'est vrai qu'avec la diminution du pourvoir d’achat nous perdons certain client, mais cela dans des secteurs très précis.

Vos tarifs ont-ils été impactés ?

Je pense oui ! Parce que notre rôle n’est pas seulement de convaincre le client sur notre tarification, mais également lui faire comprendre le bien fondé du service qu’il demande.
La photographie n’a pas un prix standard, certes nous avons notre marge raisonnable de prix. Mais nous fixons aussi les prix selon le profil du client tout en respectant la marge « qualité et service ».

De quelle façon votre établissement contribue à l'encadrement de la Jeunesse Congolaise ?

Nous jouons un rôle dans l'encadrement de la jeunesse du fait que je n'évolue pas seul. Pour rendre un bon service et répondre aux différentes demandes, nous avons une grande équipe parmi laquelle, 5 jeunes photographes que j'ai formé et les différents stagiaires que nous recevons de temps en temps.

Comment est-ce que les clients entre en contact avec vous ?

Nos clients entre en contact avec nous à travers les supports de communication numérique :

Quelles sont vos ambitions ?

Mon ambition est de  mettre en place une grande industrie photographique, qu’il y ait des grandes écoles de la photographie pour mon pays ainsi qu’une  galerie qui pourra recevoir des œuvres des photographes professionnels de mon pays et de l’Afrique entier.

Quel est votre dernier mot ?

La photographie est une force qui contient en son sein une énergie inexprimable par des mots, mais plutôt par les images.
L’ignorance est le mal qui gangrène notre communauté. L’apprentissage est le meilleur remède qui nous sortira de ce fléau. 
Samy NTUMBA

C’était Samy NTUMBA qui répondait aux questions de Fady ambroisE
Maintenant, vous venez de vous donner une raison de choisir un photographe professionnel pour vos évènements.


 


 

 

 


CRÉDIT PHOTO: LACOURONNE PHOTOGRAPHY


2 commentaires:

  1. Merci beaucoup Fady Ambroise pour ce moment d'intervew très enrichissante

    RépondreSupprimer

Un vendredi pas comme les autres