Abonne-toi par email 📩

vendredi 21 octobre 2016

Notre mentalité serait-elle capable de changer notre pays?


La cause principale du sous-développement est "la structure mentale". C'est notre mentalité qui est à la base de notre développement et notre sous-développement également. 

 

Saviez vous que l'ennemi du Congo RDC c'est le congolais lui même?

Si l'on sème en chacun de nous l'amour du prochain et l'amour du Congo, nous allons changer ce pays. Car en cet instant, chaque acte que nous poserons, nous regarderons ses conséquences sur notre entourage. Nous nous poserons les questions de savoir :
- En quoi cet acte a contribué?
- Quelle est son influence sur mon entourage?

Un vieux me raconta son voyage dans un pays d’Europe :
Il se promenait avec son ami, la femme de son ami et leur petite fille de 8 ans. La famille y résidait depuis plus de 15 ans.
Ce qui a marqué le vieux pendant son séjour, n’est pas le climat du pays rassurez-vous (car en cette saison, pour mieux marcher il fallait s’habiller en un vêtement 2 fois plus lourds que soi), ni la manière dont les maisons étaient bâties et s’alignaient pour donner un beau paysage. Mais plutôt la manière dont il a eu la honte de sa vie en se faisant rééduquer par cette gamine de 8 ans.

Il était dans un pays étranger, mais n'avait pas oublié de laisser derrière lui ses mauvaises habitudes du pays. Pendant la promenade avec la famille de son ami, il buvait sa bouteille d’eau calmement pendant qu’ils marchaient tout en admirant le paysage. Après avoir fini de prendre son eau, Mr laissa tomber sa bouteille au sol et continua la conversation comme si de rien n’était. Mais cela ne resta pas inaperçu pour la jeune fille. Elle se retourna, ramassa la bouteille, chercha la poubelle la plus proche, y jeta la bouteille et rejoignit ses parents qui faisaient sablant pour ne pas gêner leur ami. Et l’ami était complètement mouillé tout en gardant un sourire jaune.
Et depuis qu’il est au pays, il ne se permet plus de poser un tel acte et influence même son entourage à ne plus jeter les ordures par-ci par-là. Il y a eu changement de mentalité.

Un autre vieux me raconte encore, mais là ça se passe dans l’un des pays limitrophes alors qu'ils étaient dans une boîte de nuit. Une incompréhension se dégénère en une bagarre et ils sont interpelés par un officier, de la police. L’officier compris que le Mr était RD congolais car selon lui, ils se reconnaissent par leurs attitudes et habitudes : d'ambianceur, de clubbeur, fêtard et couche-tard. Au lieu de répondre aux questions de l’officier, Mr se contentait de sortir de sa poche un billet de 100$ pour remettre à l’officier. L’officier fâché, n’a pas pris l’argent et lui dit avec un ton sévère : « Je comprends, mais je te laisse partir parce que je sais que c’est comme ça que vous êtes habitués dans votre pays ». L’homme rentra chez lui, il avait des larmes aux yeux, car il venait de confirmer auprès de l'officier comment il venait d’un pays des corrompus et corruptibles.

C’est la manière dont la mentalité des gens est structurée qui développe un pays. Notre mentalité se reflète par nos agissements, reflète notre personnalité et c’est notre identité. En vivant pendant longtemps avec des mauvaises habitudes, on risque de croire que cela est correct.

Cette mentalité de faite du bien que si on y trouve sa part, cette mentalité de jalouser quelqu’un juste parce qu’il est plus fortuné que toi, cette mentalité de jeter les ordures dans la rue juste parce que une personne y a jeté avant vous. C’est l'image que nous donnons de nous et de notre pays. C'est notre couleur.

Une vieille citation qui dit: "Lorsque les agissements d'un individu bafouent les valeurs de la société, nous sommes tous des victimes."

Nous sommes tous les victimes au moment où on laisse nos musiciens exhiber leurs nudités à la télé, sans parler du message laissé par leurs chansons. 
Nous sommes tous les victimes quand un diplomate ou politicien décide d'engager la nation au détriment de la population, mais dans son intérêt. 
Nous sommes tous les victimes quand tu décide d'investir dans un secteur juste en tenant compte de tes dividendes mettant de côté ses externalités négatives.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire