Fady ambroisE

Hello ūüĎč C'est ici que NOUS partageons sur la vie au quotidien : po√®mes, pens√©es, analyses et interviews. N'h√©sitez pas √† nous laisser vos avis en commentaire !

Abonne-toi par email ūüď©

jeudi 17 mars 2016

"Dans tous les cas mariez vous. Si vous tombez sur une bonne épouse, vous serez heureux et si vous tombez sur une mauvaise épouse, vous deviendrez philosophe, ce qui est excellent pour l'homme."
Socrate. 470 à 399 av. J.C

"Les relations amoureuses sont plus faciles dans nos têtes que dans la vie pratique ou la réalité. Réussir une relation amoureuse et arriver avec jusqu'au Mariage,  c'est plus qu'un cursus universitaire!"
Fady-Ambroise

mardi 15 mars 2016

Grand Corps Malade nous dit qu'une histoire d'amour est comme un voyage en train par cette chanson slamme intitulée "Le voyage en train"

"J'crois que les histoires d'amour c'est comme les voyages en train,

Et quand je vois tous ces voyageurs parfois j'aimerais en être un,

Pourquoi tu crois que tant de gens attendent sur le quai de la gare,

Pourquoi tu crois qu'on flippe autant d'arriver en retard.

Les trains d√©marrent souvent au moment o√Ļ l'on s'y attend le moins,

Et l'histoire d'amour t'emporte sous l'oeil impuissant des témoins,

Les témoins c'est tes potes qui te disent au revoir sur le quai,

Ils regardent le train s'éloigner avec un sourire inquiet,

Toi aussi tu leur fais signe et tu imagines leurs commentaires,

Certains pensent que tu te plantes et que t'as pas les pieds sur terre,

Chacun y va de son pronostic sur la durée du voyage,

Pour la plupart le train va derailler dès le premier orage.

Le grand amour change forcément ton comportement,

Dès le premier jour faut bien choisir ton compartiment,

Siège couloir ou contre la vitre il faut trouver la bonne place,

Tu choisis quoi une love story de première ou d'seconde classe.

Dans les premiers kilomètres tu n'as d'yeux que pour son visage,

Tu calcules pas derrière la fenêtre le défilé des paysages,

Tu te sens vivant tu te sens léger tu ne vois pas passer l'heure,

T'es tellement bien que t'as presque envie d'embrasser le controleur.

Mais la magie ne dure qu'un temps et ton histoire b√Ęt de l'aile,

Toi tu te dis que tu n'y est pour rien et que c'est sa faute à elle,

Le ronronement du train te saoule et chaque virage t'écoeure,

Faut que tu te lèves que tu marches tu vas te dégourdir le coeur.

Et le train ralentit et c'est déjà la fin de ton histoire,

En plus t'es comme un con tes potes sont restés à l'autre gare,

Tu dis au revoir à celle que tu appelleras désormais ton ex,

Dans son agenda sur ton nom elle va passer un coup de tipex.

C'est vrai que les histoires d'amour c'est comme les voyages en train,

Et quand je vois tous ces voyageurs parfois j'aimerais en être un,

Pourquoi tu crois que tant de gens attendent sur le quai de la gare,

Pourquoi tu crois qu'on flippe autant d'arriver en retard.

Pour beaucoup la vie se résume à essayer de monter dans le train,

A connaitre ce qu'est l'amour et se découvrir plein d'entrain,

Pour beaucoup l'objectif est d'arriver à la bonne heure,

Pour réussir son voyage et avoir accès au bonheur.

Il est facile de prendre un train encore faut il prendre le bon,

Moi je suis monté dans deux trois rames mais c'était pas le bon vagon,

Car les trains sont crapricieux et certains sont innaccessibles,

Et je ne crois pas tout le temps qu'avec la SNCF c'est possible.

Il y a ceux pour qui les trains sont toujours en grèves,

Et leurs histoires d'amour n'existent que dans leurs rêves,

Et y'a ceux qui foncent dans le premier train sans faire attention,

Mais forcément ils descendront dessus à la prochaine station,

Y'a celles qui flippent de s'engager parce qu'elles sont trop émotives,

Pour elles c'est trop risqué de s'accrocher à la locomotive,

Et y'a les aventuriers qu'enchainent voyages sur voyages,

Dès qu'une histoire est terminée ils attaquent une autre page.

Moi après mon seul vrai voyage j'ai souffert pendant des mois,

On s'est quitté d'un commun accord mais elle était plus d'accord que moi,

Depuis je traine sur les quais je regarde les trains au départ,

Y'a des portes qui s'ouvrent mais dans une gare je me sent à part.

Il parait que les voyages en train finissent mal en général,

Si pour toi c'est le cas accroche toi et garde le moral,

Car une chose est certaine y'aura toujours un terminus,

Maintenant tu es prévenu la prochaine fois tu prendras le bus.

Dans la circulation de Kinshasa, ses robots humano√Įdes retiennent l’attention. Charg√©s de r√©guler la circulation, ils sont le chef-d’Ňďuvre de l’ing√©nieure en √©lectronique industrielle et chef d’entreprise de 42 ans Th√©r√®se Izay Kirongozi et sont commercialis√©s √† 27 500 dollars l’unit√©.
Un succ√®s technologique n√© du g√©nie et de l’enthousiasme de Kirongozi. A la t√™te de l’association Women’s Technology (Wotech), l’inventrice congolaise a un parcours atypique. Tent√©e par une carri√®re dans le mannequinat, elle a √©t√© orient√©e vers l’ing√©nierie par son p√®re. Un tour de force qu’elle ne regrette pas avec du recul. « Mon p√®re m’a inscrite √† l’Ista (Institut sup√©rieur de techniques appliqu√©es ndlr) alors que je voulais poursuivre mes √©tudes en Europe, dans un autre domaine. Je pensais √† tort que l’informatique industrielle n’√©tait pas faite pour moi. Pourtant, au fil des mois, j’y ai pris go√Ľt », confie t-elle √† Jeune Afrique.
Un dipl√īme d’ing√©nieur et des robots enti√®rement fabriqu√©s localement plus tard, Kirongozi savoure : « Les autorit√©s ont eu du mal √† se faire √† l’id√©e que ces automates, fabriqu√©s ici gr√Ęce √† une technologie 100 % congolaise, pouvaient r√©pondre aux besoins d’une ville tentaculaire comme Kinshasa. » . Un sentiment du devoir accompli, mais surtout la ferme intention d’exporter √† court terme les robots que fabrique sa soci√©t√© dans toute l’Afrique.
Depuis Mars 2015, ce sont en tout cinq robots-policiers made in Kinshasa qui assurent la circulation dans la capitale congolaise. 

dimanche 13 mars 2016

A 9 ans, il est certifi√© ing√©nieur chez Microsoft: Il est √©l√®ve en classe de CM2 √† Oregun au Nig√©ria et est devenu en ao√Ľt 2015 l'un des plus jeunes ing√©nieurs de l'histoire de Microsoft.
Jomiloju Tunde-Oladipo a en effet sorti une performance de haut vol lors de l’examen professionnel organis√© par la firme am√©ricaine √† Lagos en totalisant 769 points sur 1000 possibles.
Le jeune prodige a notamment excell√© en Partage et Maintenance de documents, Formatage de contenus, en Techniques de mise en forme et en Contenus r√©utilisables. « Cela n’a pas du tout √©t√© facile. J’avais d√©j√† tent√© ma chance l’ann√©e derni√®re mais j’avais √©t√© recal√©. Cependant, je suis rest√© d√©termin√©, et j’ai continu√© √† travailler dur. A la maison comme √† l’√©cole je suis en permanence avec mon ordinateur »,confie t-il au site Howng.com . En r√©compense, Jomiloju a int√©gr√© la Ligue internationale des jeunes ing√©nieurs certifi√©s professionnels de Microsoft. Il y a rejoint son compatriote, √Ęg√© de 10 ans, Anjolaoluwa Seyi-Ojo, un Indien de 8 ans Lavishnashree, et deux Pakistanais nomm√©s Arfa et Thobani.
Devenu depuis lors un sp√©cialiste de Microsoft office word 2010, il tient √† rendre hommage √† ses parents qui ont toujours su le soutenir. « Mon p√®re et ma m√®re ont toujours √©t√© l√† pour m’encourager. Ils m’ont conseill√© de ne jamais abandonner ».
De sages conseils pour celui que le destin m√®ne certainement √† une brillante carri√®re dans l’ing√©nierie informatique.

vendredi 11 mars 2016

Comment faire pour changer?

Je ne me vois pas en mesure de te faire des reproches. Car je ne sais pas ce que tu endures ni ce qui te met dans cette situation.

Mais je voudrais que tu saches qu'il y a tant d'alternative et celle que tu as choisi est la moins bonne.

Si tu veux changer, prends d'abord conscience de ce mal, reconnais le et là tu auras déjà fait un pas vers le changement.

Tout homme est faillible, "Nul n'est saint". Comme nous aimons le dire, mais cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas le devenir.  Commence d'abord par le peu que tu peux éliminer de toi.

On ne devient pas cline en un jour.
"Vouloir c'est pouvoir"

mardi 8 mars 2016

À l'occasion de cette journée internationale de la femme, j'aimerais partager avec vous ce poème du célèbre écrivain africain Camara Laye : "À Ma Mère"

À ma mère! 
Femme noire, femme africaine,
Ô toi ma mère, je pense à toi...
Ô Daman, ô ma Mère,
Toi qui me portas sur le dos,
Toi qui m'allaitas, toi qui gouvernas mes premiers pas,
Toi qui la première m'ouvris les yeux aux prodiges de la terre,
Je pense à toi...

Ô toi Daman, Ô ma mère,
Toi qui essuyas mes larmes,
Toi qui me réjouissais le cœur,
Toi qui, patiemment, supportais mes caprices,
Comme j'aimerais encore être près de toi,
Etre enfant près de toi !

Femme simple, femme de la résignation,
Ô toi ma mère, je pense à toi.
Ô Daman, Daman de la grande famille des forgerons,
Ma pensée toujours se tourne vers toi,
La tienne à chaque pas m'accompagne,
Ô Daman, ma mère,
Comme j'aimerais encore être dans ta chaleur,
Etre enfant près de toi...

Femme noire, femme africaine,
Ô toi ma mère,
Merci, merci pour tout ce que tu fis pour moi,
Ton fils si loin, si près de toi.

Femme des champs, femme des rivières
femme du grand fleuve, ô toi, ma mère je
pense à toi...