Fady ambroisE

Hello ! C'est ici que NOUS partageons sur la vie au quotidien : poèmes, pensées, analyses et interviews. N'hésitez pas à nous laisser vos avis en commentaire !

Abonne-toi par email 📩

dimanche 21 février 2016

La BIBLE : ouvrage de référence et d’autorité dans un domaine donné.
Dans un cadre religieux, la définition la plus proche est que c’est le livre sacré des juifs ou des chrétiens. Pour tout chrétien, la bible c’est la parole de Dieu. Elle est la référence pour tout croyant qui ne peut marcher, agir ou prêcher sans s’y référer.



Mais qu’est ce vraiment la bible?
La Bible est un ensemble des plusieurs livres des hommes de Dieu. Des hommes auprès desquels Dieu s’était révélé pour annoncer une nouvelle, pour remplir une mission.  Certains messages étaient propres à l’époque et destinés à une nation déterminée  donc ils étaient limités dans le temps et dans l’espace. Et d’autres concernaient les anciens temps, les temps actuels et même la fin de temps.
Ce que beaucoup de chrétiens refusent d’admettre est que Dieu a utilisé aussi d’autres personnes d’autres nations, d’autres continents et dans cette même époque, mais qu’on ne retrouve pas dans la Bible tout simplement parce qu’elle est limité dans un espace donné qui est Israël.

La Bible nous montre comment Dieu a évolué avec un peuple. C’est en quelque sorte l’histoire d’Israël, qui à travers Jésus Christ et ses disciples s’est propagée le monde entier.
Pour moi, la Bible n’est pas à elle seule la parole de Dieu, mais elle a la parole de Dieu. Dieu est universel. Il s’est révélé et se révèle à plusieurs personnes, des différentes nations et de façon différente.
Il n’y a pas une formule unique par laquelle Dieu se révèle aux gens et qui sert de référence pour toute révélation. Dieu utilise de fois la même méthode de fois une autre. Il choisit plusieurs personne pour une même mission et ou leurs donne chacun sa mission qui se diffère de l’autre. Il a utilisé Moïse pour libérer le peuple d’Israël en Egypte, à Jonas d’aller prêcher à Ninive, à Isaïe d’annoncer la venue du Messie et à Jean Batiste d’annoncer et de préparer son arrivé.
Résumer Dieu que dans la Bible revient à le limiter, lui et ses possibilités. Si aujourd’hui un indien, un africain, un autre asiatique, etc. se présente à toi avec un message, un conseil où il te ramène sur le droit chemin, mais tiré de l’enseignement d’un prophète qui a vécu des années avant ou après Jésus Christ dans un autre espace que l’Israël, qui ne figure point dans la Bible. Ne vas-tu pas le croire parce que ce dernier n’y est pas cité ? Pendant que Dieu agissait avec l’Israël, n’agissait-il pas  avec d’autres nations ?

La Bible est une référence des manifestations divines parmi tant d’autres. Elle n’est qu’un échantillon de la grandeur divine.
Dieu a agi, agit et continuera à agir. Il suffit de marcher selon sa volonté, et sa volonté, il nous la fait savoir à travers ses envoyés qu’il choisit quand il veut et où il veut.
Un chrétien voudrait que toute personne qui dit avoir reçue une révélation de la part de Dieu la puise dans Bible ou qu’on retrouve sa révélation dans la bible même si ce dont-il parle n’a rien avoir avec l’époque biblique. C’est-à-dire que c’est un nouveau phénomène qui n’a pas existé dans le temps  de l’ancien ou du nouveau testament. « Il n’y a rien de nouveau sous le soleil ».

De nos jours, des églises pullulent comme des champignons avec des pasteurs qui prétendent avoir des révélations. Promeuvent tous Jésus Christ chacun de son coté et à sa manière mais deviennent entre eux des ennemis. Certains résument leurs révélations par un verset biblique qui n’a rien à avoir avec ce qu’ils font et qui consiste en fait une mission de Dieu donné à une autre personne, pour une époque et pour une nation bien déterminée.

Dieu est pour tout le monde. Il est universel. Il choisit qui il veut, quand il veut où il veut et comme il veut.
« Les voies du seigneur sont impénétrables », « Éternel répond tant tôt dune manière, tant tôt d'une autre ».
DIBAYA WISHIYA F.A

jeudi 18 février 2016

J'en connais une qu'on bat, sa relation amoureuse plus qu'un combat.
Une qu'on ne considère même pas, qu'on présente difficilement à ses amis.
Une qu'on a, mais tout en ayant d'autres.

À qui on ne pense que quand on a besoin de sexe,
Tout en voyant ses ex.
Quand elle est là, on change d'humeur,
À son absence c'est tant d'humour.

Une qui, à tout moment est remplaçable. Son absence est inapercevable.

Très chère tout ce qui t'arrive tu l'as accepté. Tu ne l'as pas voulu bien sûr.
Tu ne fournis aucun effort pour t'en sortir et tu penses en avoir fourni assez. Si tu avais fait un effort, tu serais déjà loin de lui. Mais tu es encore là, et quand on t'en reproche, tu dis que c'est l'amour.

Très chère saches que c'est tout sauf de l'amour. Tu pouvais arrêter dès le départ mais tu t'es dit qu'il changera. Et ce changement n'a jamais vu le jour. Plus le temps passait, plus la situation s'aggravait.
Comme tu peux encore me lire, tu peux agir et pourquoi pas réagir ?

Reprends goût à la vie. Fais-toi plaisir. Essaie de vivre d'abord pour toi.
Cesses de te faire dépendante de lui. Comme s'il n'était plus là, la terre s'arrêterait de tourner.
Tu veux voir ? Alors ouvre les yeux.
Tu mérites mieux, rien n'est encore perdu.
Cette sensation de ne plus valoir quelque chose n'est qu'un sentiment dû au désintéressement de l'autre pour toi.

Il y a toujours un début pour chaque chose : Commence d'abord par reprendre confiance en toi.
"Déception " by Dr Slam Stone

Ça, c'est pour toi.
C'est pour cette fille intelligente, belle et forte à l'intérieur mais fragile à l'extérieur et sans défense. Toi qui as perdu le goût d'aimer et à qui je dis que c'était juste pour avoir connu la mauvaise personne.
L'amour n'existe pas que dans les romans.
By Fady Ambroise 

mardi 16 février 2016

Kinshasa ville morte ou vivante?

Il y a des jours l'opposition avait déclarée la journée du 16 février 2016 journée " Ville morte ". Demandant donc à la population de rester à la maison pour ainsi inciter le pouvoir en place à respecter le délai constitutionnel de la tenue des élections. 

La majorité présidentielle quant à lui avait contredit cela en demandant à la population à ne pas respecter cela et que chacun puisse aller à ses occupations habituelles. La journée du 16 février restait une journée normale ouvrable comme les autres.
Hier lundi 15 février, le Ministère de L'emploi, Travail et Prévoyance Sociale avait publié un communiqué demandant à toutes les institutions tant publiques que privées de ne pas céder à ce message de l'opposition et que la journée du 16 ne figure pas parmi la liste des jours fériés. Ainsi tous ceux qui vont céder seront sanctionnés. 

Mais cela n'a pas empêché l'ambassade de France de publier lui aussi un communiqué à l'égard de tout ses ressortissants disant que ses lycées et écoles n'ouvriront pas et qu'ils puissent par la même occasion restreindre les déplacements. 

Arrivé ce 16 février,  aucune école n'a fonctionnée, les marchés étaient calme, les chinois et libanais n'ont pas ouvert, on comptait à peine les véhicules sur le boulevard, la ville ressemblait à un dimanche. C'est vers midi que certaines portes de magasins ont commencé timidement à ouvrir.

Victoire: Place des Artistes


Boulevard 24 Novembre


Si l'on ne peut pas qualifier cette journée comme morte, disons alors qu'elle était paralysée.  L'opposition a réussie à prouver de quoi elle était capable.






Incendie accidentelle à Lufu.

Pour une raison qu'on ignore, un dépôt d'essence a pris feu à Lufu ces après midi.
Lufu marché frontalier situé dans le territoire de Songololo dans la province du Kongo Central (ex Bas-Congo).
L'incendie s'est déclenchée dans un dépôt de Carburant et a continuée son chemin en ramassant une dizaine de maisons à son passage. Jusque là on ne signale pas de perte de vie humaine mais une très grande perte des marchandises et biens de commerçants et habitants. 
Il faut noter que ce cas est tout à fait isolé à celui du mouvement de l'opposition dans la ville de Kinshasa capitale de la Rdc.
Nous vous tiendrons au courant si d'autres informations nous parviennent. 

samedi 13 février 2016

À retenir pour aujourd'hui! 

 L'homme est comme un Wifi. S'il n'est pas sécurisé, c'est tout le monde qui se connecte.
La femme est comme un Bleutooth. Plus tu t'éloigne d'elle, plus tu la perds.
Donc soyez sage hein!

Un commerçant a envoyé par erreur 2000$  à un mauvais numéro de téléphone via Airtel Money .
Il s'est alors mis à réfléchir sur comment récupérer son argent. Subitement il a eu l'inspiration d'envoyer un sms à la personne.
" Bonjour frère et digne Initié , j'espère que tu vas bien. Je crois que tu as reçu l'argent que je t'ai envoyé. C'est pour ton initiation au Mystique Eternel Ordre Glorieux Satanique de la Fraternité Ogboni, prévue pour demain à 00 heure. Cet argent est seulement pour ton transport. Je vais t'en envoyer plus pour tes achats. Il y a des richesses qui t'attendent dans ce Royaume. Deux semaines après l'initiation, un membre de la famille très proche que tu tiens à coeur va mourir dans une circonstance mystérieuse, et un autre deux semaines plus tard mourra aussi. Ces décès vont déverrouiller ton accès à la richesse, la capacité de voler la nuit dans une partie du monde, les changements en toutes sortes pour accomplir tes diverses missions. N'oublie pas de venir avec un calice... Tu ne dois accuser aucune minute de retard, ni une minute d'avance, parce que le grand oukouri oussekou,  représentant le royaume de lumière de lucifer sera là lui-même pour célébrer la cérémonie. Merci d'avance.
Mais si tu n'es pas prêt à rejoindre l'ordre, s'il te plaît renvoie cet argent, sinon tu vas mourir dans les prochaines 24h 
....... Cinq minutes plus tard, il a reçu un sms disant :
" SVP, envoyez encore 4000$, car mes amis YANNICK et zeguar sont également intéressés... Le monsieur s'est directement évanoui.. 

mercredi 10 février 2016


"D'où je viens,dans ma culture,selon les enseignements que j'ai reçus, selon l'éducation que j'ai reçue de mes parents;<<la nudité d'une fille commence par les genoux >>.

Au moment où tu veux être sexy pour plaire aux hommes,les véritables hommes avec un H majuscule cherchent la femme présentable à Dieu et aux parents. Certes certains diront que l'habit ne fait le moine mais laisses moi te dire,qu'on reconnait le moine par ces habits."
Jacob Kabukabu Wishiya

Sandile Shezi, le plus jeune multimillionnaire sud-africain: C’est en vendant des muffins que Sandile Shezi a fait ses premiers pas dans l’entreprenariat alors qu’il n’avait que 12 ans.
A 23 ans, Sandile Shezi est le plus jeune multimillionnaire d’Afrique du Sud. Un exploit pour le gamin des quartiers pauvres de Durban devenu l’un des meilleurs traders du continent. Fondateur et codirecteur de la société de courtage en finance Global Forex Institute, il rappelle volontiers qu’ « en chaque riche homme se trouve un enfant pauvre qui a cru en ses rêves ». Une leçon de courage et d’abnégation à l’image de sa fulgurante réussite.
On me demande souvent ce qui m’a inspiré sur le chemin de la réussite. Et je réponds invariablement : la pauvreté
C’est en vendant des muffins qu’il a fait ses premiers pas dans l’entreprenariat alors qu’il n’avait que 12 ans, s’inspirant ainsi de son modèle d’alors, Sandile Zungu, président de la Zungu Investments Company Limited, qui a conçu un programme en leadership pour la prestigieuse université américaine de Harvard. « Je me suis alors dit : s’il peut le faire, pourquoi pas moi ? », se rappelle Shezi dans une interview qu’il a accordé à CCTV Africa.
Remportant un relatif succès et accumulant les bénéfices sur la vente de muffins, Shezi décide de se convertir au commerce de vêtements. Il fera alors du porte à porte, proposant ses articles à la criée. Une expérience très instructive. Le jeune homme confiera plus tard au magazine News24 : « cette expérience m’a énormément appris sur le business et le refus de la fatalité ».
Je me suis alors dit : s’il peut le faire, pourquoi pas moi ?
Du commerce de muffins au trading
C’est à ce moment qu’il met ses études entre parenthèses pour se donner le temps  nécessaire aux analyses financières qu’exige le trading. Il utilise pour ce faire, les frais de sa scolarité comme mise de départ. Ses parents, tous deux enseignants, entrent dans une colère noire. Pourtant, loin de sacrifier son avenir, leur fils posait ainsi les fondements de la société qui ferait de lui en peu de temps un millionnaire respecté et pris en exemple par la jeunesse de la nation arc-en-ciel, voire continentale. Autodidacte, il suit des formations en ligne et se prend de passion pour les paris risqués.
Un jeu de quitte ou double qui lui réussit très vite. Shezi se fait un nom sur un marché des devises dont les transactions avoisinent quotidiennement à 4 milliards de dollars US. « On me demande souvent ce qui m’a inspiré sur le chemin de la réussite. Et je réponds invariablement : la pauvreté », plaisante t-il volontiers pour expliquer que son parcours a été parsemé d’embûches. Des épreuves qu’il veut aider le plus grand nombre possible de ses compatriotes à éviter.
Un trader philanthrope
"J'ai juste eu une opportunité et je l'ai saisie. N'importe qui d'autre en aurait fait autant"
Parce qu’il vient de loin et que la réussite lui a souri précocement, Shezi tient à aider tous les sud-africains qui fourmillent d’idées mais n’ont pas les moyens financiers de les mettre en œuvre. Il fonde alors, avec son ami George van der Riet la société de trading et de formation Global Forex Institute, dans le but de donner aux masses un accès quasi-gratuit aux fondamentaux du courtage et de placement de capitaux. Il espère ainsi susciter des vocations et participer à la réduction du chômage dont le taux reste alarmant. Comme il l’explique sur CCTV,« l’objectif est de faire comprendre aux gens quel est le meilleur moment pour acheter, le meilleur moment pour revendre et comment faire pour ne pas perdre son capital. Je veux être sûr que le plus grand nombre de personnes en savent suffisamment sur le trading » dit-il.
Sa société est d’ailleurs la seule en Afrique du sud à offrir des formations gratuites afin d’encourager l’entreprenariat des jeunes. Son engagement en faveur de l’emploi des jeunes ne l’empêche cependant pas d’entretenir une forte fibre politique. Il est en effet un généreux donateur du parti au pouvoir dans son pays, l’ANC (African National Congress).
La success story du jeune Sandile Shezi ne lui est pas montée à la tête. Il affirme à l’envie qu’il n’a rien d’exceptionnel.« J’ai juste eu une opportunité et je l’ai saisie. N’importe qui d’autre en aurait fait autant ».
"En chaque riche il y a un pauvre et en chaque pauvre demeure un riche qui n'a pas fait surface". Fady Ambroise

Un vendredi pas comme les autres