Fady Ambroise

Hello ! C'est ici que NOUS partageons sur la vie au quotidien : poèmes, pensées, analyses et interviews. N'hésitez pas à nous laisser vos avis en commentaire !

Abonne-toi par email 📬

samedi 18 juillet 2015

SECTEUR AGRO-INDUSTRIEL COMME MOYEN DE SORTIE DE LA RDC DU SOUS-DEVELOPPEMENT

Ceci est une synthèse du mémoire présenté et défendu par DIBAYA WISHIYA Fady-Ambroise, étudiant en deuxième année de Licence option Économie de Développement à l’Université Libre de Kinshasa, 2013-2014 en vue de l'obtention du grade de Licencié en Sciences Économiques.

Dirigé par le professeur  KABEYA TSHIKUKU et CT. MUBOBO comme Co-directeur.

La présente étude s’intitule : « Secteur Agro-industriel comme moyen de sortie de la RDC du sous-développement ». Elle s’est force de se focaliser sur les effets en amont et en aval que produiraient des industries alimentaires dans le développement de la RDC.

L’agro-industrie est considérée comme étant l’ensemble d’industries ayant un lien direct avec l’agriculture. Cela comprend donc l’ensemble des productions agricoles et s’étend à toutes celles qui fournissent des biens à l’agriculture (engrais, pesticides, machines) ainsi qu’à celles qui transforment les matières premières et les conditionnent en produits de consommation.

Toute fois, le secteur agro-industriel ne se limite pas aux seuls produits alimentaires, domaine exclusif au secteur agroalimentaire. Il englobe aussi tous les secteurs de valorisation des agro ressources : papiers, bioénergies, biomatériaux, cuirs, textiles, huiles essentielles, cosmétiques, tabac, etc.

L’agriculture est la base la plus large de l’économie de la RDC. Sa part dans le revenu national a atteint jusqu’à 50% dans les années 1990, en partie à cause de l’effondrement des autres secteurs de l’économie (secteur minier en particulier). Depuis la restauration de la paix en 2002, cette part a graduellement baissé, mais le secteur agricole fournissait encore 40,3% du P.I.B (contre environ 13% pour le secteur minier) et employait les trois quarts de la population active en 2006.

L’Économie de la RDC est en retard par rapport à plusieurs pays dont il avait le même niveau et dépassait même en termes de PIB, budget national, monnaie nationale, niveau de vie, taux de chômage, etc.

Dans ce travail, il a été question de démontrer l’importance et rôle que peut jouer le secteur agro-industriel dans le développement de la RDC.

Ainsi, il nous a fallu les généralités sur le développement et le sous-développement économique dans le premier chapitre accès essentiellement sur le développement économique, le sous-développement, l’économie sous-développée, et les alternatives du développement.

Le secteur agro-industriel a fait l’objet du deuxième chapitre avec comme points essentiels : définition, typologie des agro-industries, les industries agroalimentaires et le développement économique, spécificité de l’agro-industrie, effets de liaison, agro-industries et environnement, et enfin politiques favorables au devéloppement agro-industriel.

Le troisième chapitre quant-à lui, il a été consacré à la République Démocratique du Congo et son économie avec comme points essentiels : présentation, géographie, subdivision administrative, démographie, l’economie de la RDC, et pauvreté et inégalités.

Et enfin le quatre et dernier chapitre nous l’avions consacré aux analyses de la mise en application du secteur agro industriel et discussion des résultats avec comme points : diagnostic du secteur agro-industriel de la RDC, la mise en application du système agro-industriel, résultats possibles du secteur agro-industriel, et discussion des résultats

Au départ nous nous sommes posé la question de savoir si le secteur agro-industriel est un moyen favorable pour développer la RDC ?

De cette question ont découlées les sous questions suivantes :

1. L’Agro-industrie aurait-elle une influence sur le taux de chômage de la RDC ? et

2. Quelle importance l’agro-industrie aura dans le PIB de la RDC ?

Quant-aux hypothèses, on peut rappeler que nous nous sommes résumé à affirmer que le secteur agro-industriel, aura un impact positif dans le processus du développement de la RDC. Et aux sous questions nous nous sommes dit que :

- Premièrement le Secteur Agro-industriel diminuera le taux de chômage du pays du fait que sa réussite demandera une main-d’œuvre importante ; et

- Deuxièmement elle aura  sans doute à pousser le PIB du pays avec l’augmentation des valeurs ajoutées.

Dès analyses faite dans le quatrième et dernier chapitre de notre travail, nous avons obtenus des résultats qui confirment nos hypothèses.

En effet, comme nous l’avons constaté, le secteur agro-industriel est capable de booster l’économie de la RDC vers l’avant et lui apporter un développement certain par sa capacité d’entrainement des effets positifs en amont et en aval tout en provoquant les progrès des autres secteurs économiques. C‘est un secteur dont sa mise en application et son fonctionnement demandent une main d’œuvre importante qui aura donc un impact sur le taux de chômage en le diminuant et sur le PIB du fait que l’on constatera en ce moment une forte augmentation des valeurs ajoutées avec la création des plusieurs entreprises dérivée de ce secteur.

A part son influence sur le taux de chômage et le PIB, le secteur agro-industriel occasionne en même tant :

- Diminution de l’exode rural, et de la pauvreté ;

- Diminution des prix des biens sur le marché dû à l’augmentation de la quantité produite (offre) et sa concurrence avec les produits étrangers ;

- L’augmentation du pouvoir d’achat des ménages ;

- Diminution des biens lux,

- Diminution des importations des biens de consommations de masses étrangers ; et

- Exportation des produits finis sur le marché régional et international.

Ainsi vu comment l’économie de la RDC est structurée, nous demanderons aux autorités congolaises de promouvoir le secteur agro-industriel tout en s’y appliquant en toute conscience pour pouvoir voir ce secteur porter ses fruits. De porter dans le budget national, un chiffre important du secteur agro-industriel ainsi que de l’agriculture car les deux sont liés.

Nous voudrions souligner avant de clore que nous n’avons nullement la prétention d’avoir vidé tous les aspects de notre problématique. Limité dans le temps, l’espace et l’étendue des matières y traitées, cette étude appelle d’autres investigations qui pourraient la répliquer ou l’élargir.

L’un des aspects pouvant être traité serait de savoir le coût de la mise en place du secteur agro-industriel, les différents moyens de financement ainsi que son impact sur l’environnement.

Un exemplaire du mémoire complet est mis à la disposition des chercheurs à la bibliothèque de l’Université Libre de Kinshasa sise sur 15ème rue Limete-Industrielle, Kinshasa-RDC.
Et un livre sur le sujet a été réalisé est mis en vente par les éditions universitaires europeennes intitulé "Secteur Agro-industriel : Moyen de sortie de la RDC du sous-développement ".
Couverture du livre 



DIBAYA WISHIYA Fady-Ambroise

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Abonne-toi par email 📬

Amour coupable