L'enfance de mon enfance



Ça me manque mon enfance. 
Ça me manque ces années où je ne savais pas grand-chose de ce monde, 
Où j'avais encore en moi, le pouvoir d'enfants. 
Ça me manque ces années qu'on jouait sans se soucier des vêtements, 
Sans se soucier de ce qu'on allait manger le soir. 
Ça me manque ces moments entre amis où régnait parmi nous l'esprit de la créativité, 
Où on ne se souciait pas d'avoir des jouets neufs parce qu'on savait en fabriquer, 
Où on pouvait reproduire et concevoir des jouets en babouche, en plastique, en fil de fer, ou encore en bambou. 
Oui, ce n'est pas les moyens qui manquaient à nos parents, mais on n'était plus de génie que des joueurs. 
Aujourd'hui que ça me traverse l'esprit, je me souviens à peine de quelques-uns de vos prénoms, de vos visages et de vos voix. 
Je ne crois pas pouvoir vous reconnaître en route dès la première vue. 
Ledoux KIMBILA j'ai failli même ne pas te reconnaître quand je t'ai revue pour la première fois après 8 ans. Et c'était réciproque. 
L'enfance a un pouvoir qui manque aux adultes. C'est en grandissant que j'ai perdu le mien. 
Ce pouvoir de rêver, ce pouvoir d'obtenir tout ce qu'on désirait juste en le souhaitant. 
Oui je le pouvais, toutes mes prières étaient exaucées. Même aussi débiles qu'elles peuvent apparaître aujourd'hui, à l'époque c'était important à mes yeux ces souhaits. 
Et si on perd ce pouvoir de plus en plus qu'on grandisse, c'est parce qu'on perd également en grandissant notre foi et on arrête de rêver.

L'enfance de mon enfance. 
Moi j'ai un jour rêvé

Commentaires

Rejoignez -nous sur Facebook

À lire également

Rossy Mukendi : rêve amer 💔

La prière 🙏 et le travail👨‍💻, quoi privilégier ?🤷‍♂️

Les images des quelques actreurs et actrices de NOLLYWOOD

Taxi pe emati ? 🤔 Tozo tala kaka 🤦‍♂️

L'attente (Part 1)

Message d'Arnaque: Hydro Quebec- DOSSIER DE CANDIDATURE AU SEIN D'EMPLOIS QUEBEC

Le Prophète Kadima Souverain Sacrificateur

L'orage à l'horizon

Dans la tête de Félix, Nouvelle de Biatitudes