Fady ambroisE

Hello ! C'est ici que NOUS partageons sur la vie au quotidien : poèmes, pensées, analyses et interviews. N'hésitez pas à nous laisser vos avis en commentaire !

Abonne-toi par email 📬

mercredi 11 décembre 2013

Hommage de Drogba et Eboué à Nelson Mandela

Salué dans le monde entier depuis son décès le jeudi 5 décembre, Nelson Mandela a reçu d'innombrables hommages, notamment dans le monde du sport. Pourtant, deux footballeurs ivoiriens, Didier Drogba et Emmanuel Eboué, risquent une sanction de la Fédération turque pour avoir affiché leur émotion sur des tee-shirts après le décès du héros de la lutte anti-apartheid.
L'application tatillonne des règlements peut parfois conduire à l'absurde. C'est ce que pensent de nombreux supporters turcs après l'affaire qui touche deux joueurs ivoiriens, Didier Drogba et Emmanuel Eboué. Emus par la disparition de Nelson Mandela, ils ont eu tous deux l'idée de rendre hommage à l'ancien président sud-africain en arborant des tee-shirts à son honneur sous le maillot de leurs clubs. L'attaquant de Galatasaray a ainsi dévoilé un message "Thank you Madiba" ("Merci Madiba", surnom de Mandela) à l'issue d'un match de coupe contre le SB Elagizspor.
Même inspiration du côté de son coéquipier Emmanuel Eboué, son tee-shirt portant le message "Rest in peace Nelson Mandela" ("Repose en paix Nelson Mandela").
Certes, les slogans ou messages politiques sont formellement interdits par les règlements. Mais dans le contexte particulier créé par la disparition d'une figure universellement apprécié, la décision de la Fédération turque de football de renvoyer les deux joueurs devant la commission de discipline semble pour le moins excessive. Après deux jours de polémiques, notamment sur les réseaux sociaux, le ministre turc des Sports, Suat Kilic, semble l'avoir compris en estimant que la perspective d'une sanction ne peut que nuire à l'image de la Turquie à l'étranger. Et le ministre d'appeler la Fédération à renoncer à toute idée de sanction à l'encontre des deux internationaux ivoiriens.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Abonne-toi par email 📬

Amour coupable