Fady ambroisE

Hello 👋 C'est ici que NOUS partageons sur la vie au quotidien : poèmes, pensées, analyses et interviews. N'hésitez pas à nous laisser vos avis en commentaire !

Abonne-toi par email 📩

jeudi 31 janvier 2013

Identification et commentaire de l’effet d’hystérésis dans l'économie de la RDC


L'hystérésis (ou hystérèse) est la propriété d'un système qui tend à demeurer dans un certain état quand la cause extérieure qui a produit le changement d'état a cessé.

En économie, par analogie avec le phénomène physique, l'hystérésis, ou l'hystérèse, désigne en économie la persistance d'un phénomène économique alors que sa cause principale a disparu.

Pour ce qui est de l’identification de cet effet dans l’économie de la RDC, l’on observe que l’effet d’hystérèse s’est fait remarquer dans la hausse des prix récemment des produits  alimentaires car cette hausse était justifiée par la forte demande pendant la période des fêtes de ’’bonne année’’, mais après les fêtes la demande a baissée les eux ont gardés leurs niveaux au lieu de suivre la demande. Cela est du à l’épuisement des stocks car après les fêtes comme les stocks avaient baissés malgré que la demande elle aussi a baissée, les commerçants ont préféré maintenir les prix.
Un peu plus loin dans le passé nous pouvons citer les événements suivants dont le pays subit jusqu’à présent les conséquences:
Ø   La  Zaïrianisation en 1973 : pendant cette période il était question de ravir des entreprises qui appartenaient aux étrangers pour les confier aux nationaux. Ce qui a causé la faillite des nombreuses entreprises suite à la me gestion et les incompétences des dirigeants nationaux. Le Congo qui produisait plusieurs produits agricoles à l’époque est devenu importateur de ces produits. Les effets de la zaïrianisation persistent jusqu’à ce jour bien que la cause a déjà disparue.
Ø   La guerre de l’Est par exemple, bien que cette guerre ait déjà finie mais les investisseurs auront toujours peur pour venir investir dans ce pays qui n’est pas stable.
Ø   Les pillages de 1991 et 1993 : les effets de ces pillages continuent à exister. Il y a d’autres magasins, immeubles, super marché, banques qui sont fermés suite à ces pillages. La plupart des personnes sont allé en chômage involontaire jusqu’à ces jours.
A cela s’ajoute l’hystérésis de la dollarisation qui est une tendance pour un pays à le rester longtemps après la disparition des raisons qui l’ont justifiée, n’est pas en soi une surprise quand on sait qu’il est notamment fonction de l’inflation, du chômage, du taux de change, etc.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire