Fady Ambroise

Hello ! C'est ici que NOUS partageons sur la vie au quotidien : poèmes, pensées, analyses et interviews. N'hésitez pas à nous laisser vos avis en commentaire !

Abonne-toi par email 📬

jeudi 8 mars 2012

Le 8 mars journée mondiale de la femme.


De quelle femme parle t-on?
En RDC il ya de cela 5 ans cette journée n'avait pas la place qu'elle a aujourd'hui, elle passait presque inaperçu, dans les écoles on en parlait moin. Mais aujourd'hui ce n'est pas le cas, la journée est presque férié, dans certaines écoles il n'ya pas cours, les écoles organisent des conférences et activités culturelles, les femmes, filles et petites filles s'habillent en pagne, pour finir certains vont dans des bars et boîtes de nuit pour fêter.

Est-ce ça l'image que nous devons avoir de cette journée?
La femme mérite tout respect du monde, elle est sacrée.
Pourquoi les femmes se considèrent en cette journée pour se déconsidérer le lendemain?
Les pagnes symbolisent le respect de la femme, donc la femme doit commencer par se respecter pour mériter un respect.
La femme ce n'est pas son corps, mais plutôt sa tête. Elle mérite plus que se faire exploiter comme un instrument de plaisir.
Que vive la journée de la femme et que vive la femme africaine.

lundi 5 mars 2012

Incendie meurtrière à Brazza-ville.

Ce 4 mars entre 8 heure et 9 heure, le sol de Kinshasa a tremblé. Les habitations aux alentours du fleuve congo ont été les plus secouées, causant d'énorme dégât matériel. Entre autre Maluku, Kitabo, Bandal, Cité maman Mobutu...
Plusieurs hypothèses circulaient, chacun interprétait de sa manière.

En réalité, l'explosion a eu lieu de l'autre côté de la capitale, en face du fleuve congo dans la ville de Brazza-ville capitale de la république du congo. L'explosion était du par une incendie non justifiée jusqu'à présent qui s'est déclaré dans les entrepôts d'armement causant des morts et des blessés.
Bilan provisoir, 1500 blessés et 150 morts.
Et pendant des heures on a pu remarquer du fumer dans la capitale.

Abonne-toi par email 📬

Amour coupable