Fady ambroisE

Hello ! C'est ici que NOUS partageons sur la vie au quotidien : poèmes, pensées, analyses et interviews. N'hésitez pas à nous laisser vos avis en commentaire !

Abonne-toi par email 📩

mardi 29 novembre 2011

La tension électorale en RDC

Hier la république démocratique du congo a organisé pour la deuxième
fois successive ces élections présidentielles et législatives.
Même si encore deux jours passés le pays a assisté à des mutineries
entre les pro-Tshisekedi et les pro-Kabila sans compter les attaques
armées des gardes présidentiels sur la populations car ce dernière
urlaient sur le président et lui lançaient des pierres en l'insultant,
à Kananga le gouverneur de la province du Kasaï occidentale Huber
Kabasubabu a raté la mort car la population tenait à lui tuer, il a
été surpris dans bureau avec des bulletins de vote entrain de remplir
pour le compte du président Joseph Kabila et c'est la Monusco qui la
porté secour.
Le président de la commission électorale nationale indépendante (CENI)
se dit avoir gagné le pari car le pays a assisté aux élections en date
du 28 novembre 2011. Mais malgré cela on compte à travers le pays des
désagréments et irrégularités survenus tels que: retard d'ouverture
des bureaux des votes, fermeture des bureaux avant les heures prévues,
épuisement des bulletins de vote, certains lecteurs ne retrouvent pas
leurs noms sur les listes électorales alors qu'ils se sont enrôlés,
dans la ville de Goma, de Kananga et de Lubumbashi il ya eu des
affrontements. A Kananga par exemple plusieurs bureaux ont été brûlé
car on a retrouvé certains bulletins déjà rempli de même pour la ville
de Goma.
D'après le constat dans tous les bureaux et centre de vote silloné
dans la ville de Kinshasa, Etienne Tshisekedi a eu plus des voix que
Joseph Kabila, Vital Kamerhe et Kengo wa ndondo n'ont même pas arrivé
à 5% les autres candidats n'en parlons même pas car ils ont des zéros
voix même leurs propres témoins ne les ont pas votés.

Selon Vital Kamerhe et Kengo wa ndondo les élections doit être refait
car il ya eu des irrégularités. Mais pour Etienne Tshisekedi il n'est
pas question.
Il a raison car d'après les calcules de Kengo et Vital si on devait
refaire les élections le président du sénat Kengo wa ndondo deviendra
d'office président de la république et il devra nommé le premier
ministre de son choix et son choix se portera sur Vital.
La date de promulgation des resultas est prévu pour 06 le décembre
2011. Nous ne le souhaitons pas mais la RDC risque d'assister à ce qui
se passé en côté d'ivoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Amour coupable