Fady Ambroise

Hello ! C'est ici que NOUS partageons sur la vie au quotidien : poèmes, pensées, analyses et interviews. N'hésitez pas à nous laisser vos avis en commentaire !

Abonne-toi par email 📬

lundi 18 février 2019

"Les bonheurs oubliés", roman à paraître

"Toute leur joie avait disparu avec la naïveté de leur jeune âge, eux qui pensaient que grandir avait plus de vie, plus de joie, plus de bonheur qu'être enfant. Ils ne se doutaient certainement pas du poids de la dépression qui accompagne naturellement les années qui passent, donc l'âge qui s'accumule. Chacun de son côté avait une certaine définition du bonheur et savait qu'il est quelque part dans le cheminement de ce périple relativement long que l'on a appelé la vie. Différents dans leurs compréhensions de la vie, la naïveté est la chose qui les unissait, cette folie qui nous annonce un future merveilleux qui nous échappe à chaque fois qu'on s'y rapproche. Comme des fleurs qui portent en elles-mêmes la semence de leur fletrissure, ces rêves du bonheur n'ont souvent d'autre aboutissement que le désenchantement des êtres dont les années ont avalé le charme de la foi candide qu'ont les enfants et ceux-là qui sont comme eux." Extrait du roman "Les bonheurs oubliés" de Romain JEJE MUKUNDE, alias Roméo JEJE.

Qui est-il ? 
Je suis Romain JEJE MUKUNDE, écrivain-poète, chercheur, conférencier et coach motivateur. Licencié en droit privé et judiciaire, les charmes de belles lettres n'ont cessé de m'emporter à telle enseigne que écrire m'est devenu plus qu'une simple activité secondaire. J'écris par amour, j'écris par passion, j'écris puisqu'il y a les mots, j'écris puisque sur les pages nos mots sont immortels. Auteur du temple de l'âme, recueil des poèmes, le texte partagé est un extrait du roman encore en chantier dont le titre est "Les bonheurs oubliés".
Romain JEJE MUKUNDE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

🤗Dites nous ce que vous pensez de cet article !

Abonne-toi par email 📬

Plume & Flûte, un livre de Fa. Wishiya Dibaya aux Éditions Mabiki

Bonjour chers lecteurs et chères lectrices, Ça fait un bail, je sais ! Mais pour me rattraper : je vous amène une bonne nouvelle, ...